Tour de piste

Aussi appelé circuit d'aérodrome. Trajectoire rectangulaire standardisée autour d'un aérodrome à 1000 pieds de hauteur avec des virages s'effectuant par la gauche, et que doit généralement suivre tout aéronef avant d'y atterrir, bien que chaque aérodrome peut déroger en partie à ces spécificités selon ses besoins ou contraintes. Le tour de piste débute juste après le décollage par la branche de «montée initiale». Après le premier virage s'en suit la branche «vent traversier». Suite à un second virage on entame la branche «vent arrière» en remontant la piste sur une trajectoire parallèle dans le sens opposé à l'atterrissage (d'où son nom, le vent venant de l'arrière puisqu'on atterrit toujours face au vent). Après avoir dépassé le seuil de piste avec un angle d'au moins 45°, on effectue un autre virage pour entrer dans la branche de «étape de base» qui est perpendiculaire à l'axe de la piste. Enfin, on effectue le «dernier virage» pour rejoindre la branche de la «finale» qui est alignée dans l'axe de la piste et qui amène l'aéronef à atterrir. Le circuit exact est décrit dans la fiche de terrain (carte VAC) de chaque aérodrome et peut avoir des spécificités telles que des trajectoires pour la limitation de nuisances de bruit, des évitements de relief ou de zones de survol interdites, ou même des virages qui s'effectuent par la droite au lieu de la gauche.

Glossaire Aéronautique

Recherche alphabétique:
a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z _
© 2012 Captain Janse S.A.R.L. / Tous droits réservés.